Introduction aux Philippines, principaux attraits et itinéraire

Les Philippines, c’est quoi ?

Les Philippines, c’est un archipel de plus de 7 000 îles au large de l’Asie du Sud-Est dans le Pacifique. L’avion (ou les cargos pour les adeptes de voyages alternatifs) est donc le seul moyen pour y accéder. Et sur place, il faut se montrer patient pour se déplacer en usant de nombreux moyens de transports sur terre, mer ou air. Cette difficulté d’accès explique peut-être que ce pays soit moins connu des voyageurs et ne soit que rarement inclus dans les territoires traversés lors d’un tour du monde. Mère nature n’est d’ailleurs pas tendre avec ce pays qui se voit très souvent victime de tremblements de terre, de typhons mortels, et même d’éruptions volcaniques !

Mais si vous avez le courage de braver ces difficultés pour venir découvrir les Philippines, vous serez récompensés au centuple. Les Philippines offrent des paysages sublimes et très diversifiés. Nous y avons sans doute découverts quelques unes des plus belles plages au monde et des plus fascinants et colorés couchers de soleil. Par ailleurs, ses volcans et ses régions montagneuses avec des rizières millénaires offrent des possibilités de treks incroyables.

Du côté de l’histoire, les Philippines ont été occupées par les espagnols pendant 400 ans avant d’être mis sous la supervision des américains qui occupèrent le pays pendant 50 ans et d’être envahies par les Japonais au cours de la seconde guerre mondiale. Cet héritage historique a un impact profond sur la culture locale. Ainsi, fait étonnant pour un pays d’Asie du Sud-Est, la religion majoritaire est le catholicisme. Ici, point de bouddhas ou de pagodes mais de nombreuses églises ! Gastronomiquement, le barbecue est à l’honneur un peu partout dans le pays et les fast-foods prolifèrent dans les grandes villes.

Et que dire sur sa population ? Les philippins sont adorables, curieux, ont un grand sens de l’hospitalité et parlent plutôt très bien anglais. Cela facilite les échanges et le dialogue. L’anglais est une des langues officielles avec le Tagalog mais chaque région possède son propre dialecte local, qui a de manière amusante parfois intégré certains mots espagnols.

Dans chaque petit village ou barangay (c.à.d. quartier d’une ville ou ensemble de petites localités), vous trouverez au minimum un terrain de basketball, une église et une boulangerie. Voilà les trois signes que vous êtes bien aux Philippines ! Un pays catholique (le foyer catholique le plus important d’Asie – influence Espagnole) fan de basketball (héritage de l’occupation américaine pendant 50 ans au 20ème siècle) et gourmand de petits pains sucrés aux multiples formes et saveurs (d’où cela vient-il? Aucune idée! Mais en tant que français de cœur, élevés dès notre plus jeune âge aux joies de la baguette de pain, on ne peut qu’approuver!). Malgré ces influences, il n’y a aucun doute sur le fait que les Philippines appartiennent à l’Asie. Les rizières font partie du paysage. Les routes sont souvent bordées de bâches avec du riz séchant au soleil, et tout repas se doit d’être accompagné d’une portion de riz. Enfin, le karaoké est l’activité sociale par excellence, et tout philippin fait jouer ses cordes vocales sur une base quotidienne !

7107 îles aux multiples attraits

Il est difficile de résumer les attraits touristiques des Philippines en quelques mots, alors voici une liste non-exhaustive d’activités qui valent le détour et quelques photos pour vous donner l’eau à la bouche!

Qui dit îles, dit mer.

  • Nager avec masque et tuba pour observer des coraux et poissons multicolores de Palawan et des Visayas (avec quelques tortues en bonus à Pamilacan).
  • Plonger à la découverte d’épaves japonaises autour de l’île de Coron.
  • Perdre la notion du temps sur la mini-île de Pamilacan en vivant au rythme du soleil depuis un bungalow sur la plage, alternant entre le hamac ou la serviette.

Qui dit îles, dit volcan et région montagneuse.

  • Grimper (ou plutôt escalader !) le Mont Talinis près de Dumaguete pour dormir dans son cratère.
  • Faire la petite ascension du Mont Taal, volcan situé au milieu d’un lac pour apercevoir son splendide cratère bouillonnant.

Qui dit îles, dit nature.

  • Explorer en scooter les îles de Busuanga, Siquijor, ou Bohol et se laisser surprendre par les points de vue, les surprises de la route, des paysans au labeur et des paysages intrigants (les fameuses Chocolate Hills de Bohol !)
  • Se jeter dans l’eau fraîche et turquoise d’une des nombreuses cascades des Philippines, comme celles de Bohol, Biliran ou Siquijor
  • Découvrir à la lampe de poche, avec de l’eau jusqu’à la taille, en se faufilant dans des passages étroits, les étranges formations rocheuses des grottes de Sagada ou de Siquijor.
  • Être subjugué par les plus incroyables couchers de soleil de Coron et Siquijor.

Notre itinéraire de 45 jours

Nous sommes restés deux mois et demi aux Philippines, incluant un mois à Tacloban dans le cadre d’un volontariat dont nous vous reparlerons prochainement. Nous avons donc eu la chance de découvrir des régions très différentes (même si les Philippines demandent beaucoup plus de temps pour être arpentées dans leur ensemble !). Nous avons commencé par Palawan, puis le Nord Luzon, et enfin les Visayas.

Voici ci-dessous, un itinéraire plus détaillé de nos pérégrinations aux Philippines. Nous avons pris notre temps pour parcourir ces lieux en un mois et demi. Pour les plus pressés, trois semaines à un mois peuvent suffire pour en découvrir quelques principaux attraits.

PALAWAN (17 jours) – Arrivée en avion à Puerto Princessa et départ en ferry de nuit de Coron vers Manille.

  • Puerto Princessa. Ville sans grand intérêt. Port d’entrée à Palawan.
  • Port Barton. Petit village isolé. Belles plages désertes et incroyables spots de snorkling.
  • Coron. Idéal pour la plongée en apnée ou en bouteille avec des épaves jonchant sa réserve marine et des coraux superbement protégés.

NORD LUZON (7 jours) – Arrivée/Départ en bus de/vers Manille

  • Banaue. Point de départ du trek dans les rizières de Cambulo, Batad et Bagaan.
  • Sagada. Connue pour ses célèbres cercueils suspendus et d’amusantes grottes à explorer à la lampe à pétrole.

RÉGION DE MANILLE (4 jours) – Arrivée/Départ en bus de/vers Manille

  • Intramuros. Centre historique de Manille avec quelques vestiges de l’occupation espagnole.
  • Taal Volcano. Un volcan semi-actif accessible depuis Talisay au milieu d’un lac paisible.

VISAYAS (17 jours) – Arrivée/départ en avion de/vers Cebu

  • Cebu. Capitale des Visayas. Escale nécessaire pour explorer la région.
  • Bohol. Forêts, rivières, cascades et les fameuses chocolate hills composent sa nature luxuriante.
  • Pamilacan. Petite île d’anciens chasseurs de requins-baleines. Au menu plage, snorkling, et combats de coq.
  • Siquijor. L’île des sorciers. Très agréable pour ses plages, spots de snorkling, cascades, grottes et mangroves.
  • Dumaguete. Ville universitaire d’où nous avons organisé un difficile trek au Mont Talinis.
  • Tacloban. Capitale de Leyte, zone très touchée par le typhon Yolanda/Haiyan fin 2013. Nous y étions pour faire du volontariat au sein de FundLife.

Après cette introduction, nous espérons avoir aiguisé votre curiosité et vous avoir donné envie d’en savoir plus sur les Philippines et ses merveilleux atouts !