Myanmar, un pays spirituel, multiculturel et cosmopolite

Le Myanmar (Birmanie) est un pays fascinant et nous ne savions pas trop à quoi nous attendre avant d’y mettre les pieds. Pour ceux qui, comme nous il y a quelques semaines, n’ont aucune idée de ce à quoi peut ressembler un pays si longtemps refermé sur lui-même, voici une série d’articles dans laquelle nous partageons quelques particularités du pays qui nous ont surpris et intéressés.

Les thématiques que nous aborderons seront les suivantes:

____________________

Myanmar, un pays spirituel, multiculturel et cosmopolite

Un pays multiculturel et cosmopolite aux 135 ethnies

Nous avons été fascinés par le côté extrêmement cosmopolite et multiculturel du Myanmar. Non seulement, la population est formée de plus d’une centaine d’ethnies aux religions multiples (le bouddhisme étant la religion principale), mais en plus ces peuples semblent se côtoyer et avoir un grand respect du « vivre ensemble » tout en protégeant leurs cultures et leurs traditions. Ce qui n’empêche cependant pas des relations conflictuelles inter-ethnies d’exister de temps en temps. À Yangon, centre économique du pays et ex-capitale officielle, nous avons observé à quelques mètres d’écarts un temple indien, une mosquée, des pagodes bouddhistes, une cathédrale catholique et quelques temples protestants. Cette richesse multiculturelle du Myanmar nous a plu. Dès Yangon, nous avons compris que nous mettions les pieds dans un pays unique aux multiples facettes.

Les ethnies se distinguent par leurs traditions, leurs tenues vestimentaires, leurs langues (et même parfois différents alphabets !), leurs religions et leurs traits physiques. L’ethnie majoritaire est l’ethnie Birmane. Parmi les autres ethnies que nous avons rencontrées ou dont nous avons entendu parler, nous pouvons citer les Shan, les Kachin, les Arakanais, les Môns, les Naga, les Rakhines, les Pa-O, les Karen, etc. Pour tous ces gens, il est très important d’appeler leur pays « Myanmar » et non « Birmanie » qui ne fait référence qu’à l’ethnie majoritaire. En discutant avec les locaux, il est facile de comprendre que le sujet est sensible ; de nombreux peuples d’ethnies minoritaires ayant été opprimés par les birmans. Suite à ce savoir tout neuf, nous avons bien fait attention à utiliser le mot « Myanmar » plutôt que « Birmanie / Burma » ; bien que l’intitulé du pays « Myanmar » n’ait jamais été reconnu officiellement par la France (alors qu’il est reconnu par le Québec).

Un pays très spirituel : l’impact du bouddhisme dans le quotidien

Tout bouddhiste (homme et femme) se doit d’être moine une fois dans sa vie entre 5 ans et 25 ans, il est alors novice et reste dans un monastère pour une semaine à quelques mois.

Un moine n’est pas forcément moine à vie, il peut sortir du monastère et y revenir quelques années plus tard. De même, un civil peut devenir moine quelques mois ou années dans sa vie. Les moines sont très respectés. Nous avons ainsi pu observer qu’ils avaient toujours les meilleurs places réservées dans les moyens de transports (Bus, MiniVan, Bateau). Il existe des moines féminins, vêtues de rose. Les moines hommes sont vêtus de rouge (alors que c’était plutôt orange en Thaïlande).

Tous les matins (avant midi), les moines se promènent (parfois en procession, souvent par petit groupe) pour quémander de la nourriture auprès des habitants. Ces derniers leurs donnent quelques poignées de riz qu’ils accumulent dans leur gamelle. Nous en avons même vu quémander aux portes des guesthouses.

Il existe des signes astrologiques spécifiquement birmans en lien avec le jour de semaine de la naissance de chaque individu. La semaine possède huit jours car le mercredi est divisé en matin et après-midi. Ainsi, à chaque jour correspond un animal (avec des attributs et traits de caractères particuliers) et une direction cardinale.

  • Lundi : Tigre (Intelligent et Intuitif) – Est
  • Mardi : Lion (Leader naturel et noble personne) – Sud-Est
  • Mercredi matin : Éléphant avec défenses (Imprédictible et enthousiaste) – Sud
  • Mercredi après-midi : Éléphant sans défenses (Introverti et excellent travailleur) – Nord-Ouest
  • Jeudi : Rat (plein de ressources) – Ouest
  • Vendredi : Cochon d’Inde (Artistique et créatif)- Nord
  • Samedi : Dragon (Philosophique et à l’écoute) – Sud-Ouest
  • Dimanche : Garuda, sorte de Dragon/Oiseau mythique (Bienveillant et généreux) – Nord-Ouest

Ainsi dans de nombreuses pagodes, les 8 animaux sont représentés aux 8 points cardinaux. Les fidèles se dirigent vers leur animal et honorent le bouddha se trouvant à cet emplacement.

Il faut se déchausser partout par respect pour les lieux sacrés. Et ces derniers se comptent en grand nombre ! Ils ne se limitent d’ailleurs pas aux pagodes ou monastères encore en activité, mais peuvent inclure des collines, des escaliers, des grottes et les temples en ruines. La culture locale invite également à se déchausser chez les gens (et donc au sein de nombreuses guesthouses ou magasins où nous avons mis les pieds). Au Myanmar, soyez prêt à enlever vos souliers aussi vite que votre ombre et à avoir les pieds poussiéreux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *